• Laurent

       Mon cher Laurent,

       Deux ans. Deux années de combat acharné. Contre mon passé, contre le tien. Contre elles, contre moi. Contre ton temps, contre eux. Contre le monde, contre toi.

       Deux ans. Deux années qui remplissent mes yeux de larmes. Larmes de joie, de nostalgie. Larmes de tristesse, de déception. Larmes de frustration, d'angoisse.

       Deux ans. Deux années qui me donnent des envies. Envie de plus, d'éternité. Envie d'hurler, d'exploser. Envie de fuir, envie de combattre. Encore.

       Le gémeaux et la balance. Deux signes doubles. Pas dans le même sens. Nous sommes deux comme si nous étions quatre. Le yin et le yang. Le zen et l'impulsif. Le romantique et le terre à terre. L'impliqué et l'autre pas. Comment tous les concilier?

       La lune et le soleil ne se rencontrent jamais. L'ombre n'existe pas sans la lumière. Les aimants, les amants, s'attirent et se repoussent. Comment concilier cette attirance et ce rejet. Je tente de t'attirer, mais tu me repousses encore et toujours. Je me lasse, je m'éloigne. Tu me retiens. Combien de temps l'équilibre tiendra-t-il?

       Ma théorie de la limite. Quand la limite est  atteinte la solution devient évidente. Mais j'ai le sentiment que tu connaîs ma limite. Tu ne me laisses pas la franchire. Tu ne me laisses pas partir. Tu ne me laisse pas rester.

       Deux ans. Deux années pour te découvrire. T'aimer, te détester. T'en vouloir, te vouloir. Je commence à partir, mais je reste là. Et même si je suis là, je suis déjà partie.

       Enfin, une seule de mes jambes à franchi le seuil.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :