• Lettre à Laurent

       


     

       Salut!

       Je ne sais pas comment t'expliquer une chose pareille, mais tu es mon Mister Big.

       Après notre première séparation, j'étais mal, mais en même temps je savais que ce n'était pas fini. Il aura fallu cinq ans, mais je le savais. Toi et moi en avons profité pour rencontrer d'autres gens, évoluer, grandir, découvrir. Aujourd'hui, je ressent la même chose. Peut-être parce que notre rupture est récente, peut-être parce que tu me dis que tu m'aime. Je n'imagine pas ma vie sans toi. Je peux presque dire que tu as toujours été là. Quand il m'arrive quelque chose ou qu'une de mes idées farfelues me traverse l'esprit, c'est avec toi que j'ai envie de le partager. Quand tu me dis que tu as mal, j'ai envie de m'arracher le coeur. Comme si ma souffrance pouvait effacer la tienne. 

       Je n'imagine pas ma vie sans toi. Et tu en feras partie. Je ne sais pas quand tu reviendras, ni quel sera ton rôle. Peut-être nous faudra-t-il cinq ans de plus. Je t'ai aimé, c'est sûr. Je t'aime encore d'une certaine manière. Je t'aimerai toujours, c'est sûr. 


  • Commentaires

    1
    la musaraigne
    Samedi 25 Juillet 2009 à 16:48
    ben bravo..
    t'as réussi a faire chialer la Musaraigne espèce de peanut...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :