• Un homme peut en cacher un autre

        Que diriez-vous d'un grand jeune homme, beau, brun, le regard d'un tendre vert et d'un sourire malicieux?


         J'avoue que c'est tout à fait mon genre... D'autant plus lorsque ce joli sourire vous invite à boire un verre...


         Premier rendez-vous dans un petit café estudiantin. Son aisance et son rire m'intrigue. Ses grandes mains de travailleur et surtout sa façon de les utiliser pour s'exprimer finissent de me convaincre. Le rendez-vous continue dans un autre café, plus cosy, où le malaise commence à s'installer. Rien de négatif là-dedans. L'attente d'un geste, d'un compliment. L'angoisse. Dois-je faire le premier pas?


         Le bar ferme enfin. Il me ramène. Le silence gêné s'installe entre deux sourires. Et là... J'avoue. J'ai craqué. La panique. J'ai cédé sous la pression. Une bise TGV et je me suis enfuie...


         Pathétique


         Heureusement, entre deux coup de fil obligatoire aux copines, le message que j'attendais. Un message tendre et maladroit. De quoi passer une bonne nuit.


         Le lendemain rendez-vous dans la cité Sardes de Genève. Et voilà, un baiser. Nous passons la nuit ensemble à écouter de la musique et à papoter entre deux calîns. A 6 heures du matin nous sortons de notre bulle. Damned! Je travaille dans deux heures. Ce à quoi il répond:


    - Ca va, on a le temps.


    Le temps de quoi? 20 minutes plus tard.


         Le temps de regarder le lever du soleil sur la ville depuis les hauteurs du Salève.


    So romantic!


    Alors, que pensez-vous d'un tel homme?


    ...


          Et bien n'en pensez rien car tout serait faux.


         Comme une malheureuse, j'adore cet homme. Il peut être tendre, affectueux et romantique.


         Mais la plupart du temps, il est fou, puéril et énervant. Son sens de l'humour est terrifiant, souvent en rapport avec le sexe et toujours d'un niveau primaire. Ecole primaire.


         Je suis moi-même souvent très puéril. Mais il arrive carrément à me mettre la honte!


         Suis-je trop vieille? Suis-je devenue rigide et intolérante?


         Dès notre première rencontre il m'a montré ses sous-vêtements. Aucune perversion là-dedans mais il trouvait son boxer trop chou! Attention! Il n'est pas question ici du boxer informe et entre deux longueurs. Je parle du vrai boxer. Le très court et très moulant. Je vois d'ici ce que vous avez en tête... Le charmant jeune homme de la pub Calvin Klein.


         Oui, sauf qu'au lieu de ce blanc sobre ou de ce noir sexy, j'ai eu droit à une version fleurie de H&M, couleur rouge, brun, verdâtre. Je dois maintenant admettre que sous l'effet de l'alcool et sous l'emprise de la magie de notre première rencontre, j'ai trouvé cela touchant.


         Mais semaine après semaine, j'ai découvert une collection affolante de sous-vêtements fantaisistes. Des rouges, des verts, des jaunes et toujours aux motifs les plus improbables...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :